Eric Smolski - Guide de haute montagne

 
 
 Le Mont Blanc par d'autres voies

 

Fin de printemps, été 2018

2 à 3 jours

Niveau : Perfectionnement à expert 

 

 Il n'y a pas que la voie normale au Mont Blanc...

 

Le Mont Blanc par la voie normale, on sait que ce peut être une course magnifique : Le problème c'est qu'il y a souvent beaucoup de monde, et que vous l'avez peut être déja gravie cette "bosse". Seulement elle continue de vous faire rêver et vous y retourneriez bien... mais par une autre voie.

Je vous propose donc ici deux itinéraires, plus difficiles que la voie normale, sans être non plus extrêmement techniques, et sur lesquels il y a vraiment peu de chance que l'on se bouscule.

Ainsi qu'une traversée vraiment ...ROYALE...

 

 

 

L'Eperon de la Tournette (PD (je dirai plutôt AD...) / 1100m ; en 3 jours, ou 4...) : Première voie normale italienne (sacrés alpinistes ces italiens !), elle fut ouverte en 1872 et se déroule sur le versant de Miage, au dessus du glacier du Mont Blanc à partir du plus vieux refuge du massif, le refuge Quintino Sella. L'accès à ce refuge (non gardé) est une véritable course (glacier tourmenté, pentes d'herbes raides, terrain à chamois...). Le dernier jour, des pentes de neige/glace à 45/50° mènent, en suivant l'éperon de la Tournette (là où s'écrasa l'avion Malabar Princess) jusqu'aux derniers rochers, sur la partie finale de l'arête des bosses, à quelques encablures du sommet.

 

 

L'Eperon de la Brenva ((D / 1250m) : Bien qu'ouvert en 1865 (...!) cet itinéraire, plus technique que le précédent, s'adresse à des alpinistes confirmés, habitués au cramponnage frontal et au piolet traction. Il se déroule sur le versant Brenva du Mont Blanc, à partir du minuscule refuge bivouac de la Fourche. Une fois franchi le col Moore (celui qui donne accès aux célèbres itinéraires du versant Brenva (Major, Sentinelle Rouge, Pilier d'Angle...), par des pentes essentiellement glaciaires, la voie se faufile intelligemment au milieu des séracs pour aboutir, sur l'itinéraire des Trois Monts, au niveau du "mur de la côte", d'où l'on gagne facilement le sommet.

 


La traversée royale : Traversée des Dômes de Miage, de l'Aiguille de Bionassay pour accéder au Mont Blanc (AD).

Sur 3 jours, cette fantastique chevauchée nous emmènera d'abord, au refuge des Conscrits, puis le lendemain sur la traversée intégrale des Dômes de Miage, dans le sens inverse de celui emprunté d'ordinaire. Après une nuit dans le minuscule refuge Durier (3370m), nous continuerons notre traversée par la splendide arête super effilée de l'Aiguille de Bionassay (4052m), et nous rejoindrons la voie normale peu avant le refuge Valot, pour achever cette chevauchée au sommet du Mont Blanc .

 

Avant d'entreprendre ces itinéraires, il est indispensable que je vous connaisse et que l'on puisse, au préalable, avoir "parcouru l'alpe" ensemble (cad effectué quelques courses ensemble), pour que je puisse me rendre compte de votre capacité à parcourir sereinement ces itinéraires.

 

 Dates : Pour ces itinéraires, il est indispensable que les conditions favorables soient réunies (assez de neige mais pas trop..., temps stable...). On trouve ces conditions, plutôt en début de saison (fin de printemps, tout début d'été), voire au contraire à l'automne (septembre et parfois même en octobre).

 

Prix : 1350 € pour l'Eperon de la Tournette : 1 personne maxi (3 jours ou 4 ! )

1300 € pour l'Eperon de la Brenva : 1 personne maxi (2 jours)

De 1250 à 1600€ pour la "traversée royale" (Miage / Bionassay / Mont Blanc) : 1 personne maxi (3 jours)

 


Partager et découvrir
English  italiano  Deutsch  español Japanese                    eMail  myspace  facebook  twitter  google  yahoo  Msn Viadeo LinkedIn